sans doute pas facile ....

dimanche 2 mars 2014
par  Esprit Chagrin
popularité : 0%

de trouver des candidats

Pour les élections municipales de Mars 2014, le changement de mode de scrutin et la parité H/F pour les communes de plus de 1000 habitants va certainement créer des difficultés de recrutement pour les listes nouvelles. Pour la liste sortante, il lui faudra s’adapter à la parité H/F. Est ce qu’il est facile dans les petites communes de trouver des femmes disponibles et qui veulent s’investir dans la gestion communale ?

Comment va être attribué le rang des candidats dans une liste sortante quand la moitié du Conseil Municipal sort d’une élection partielle de novembre 2013. Les derniers élus vont ils se voir relégués en fin de liste, à priori non éligibles. Belle querelle d’égo en perspective...

de rédiger une profession de foi

Qui tienne la route et qui ne soit pas de la poudre aux yeux. Tout le monde sait que les promesses de campagne n’engagent que ceux qui.....
La meilleure profession de foi serait celle qui dirait ’’ les projets seront discutés avec vous et seront réalisés pour vous dans l’intérêt général ’’

sans doute plus facile de faire un bilan attrayant pour être réélu

en s’attribuant la paternité de réalisations mises en route par le précédent Conseil. En faisant enfin des travaux de rénovation 1 mois avant les élections, alors que c’était prévu depuis quelques années.
Il y aura toujours des impondérables qui tombent au bon moment.
Et surtout ne faire le bilan que sur papier distribué la veille des élections pour éviter que la population ne se pose des questions. De toutes façons quand la population pose des questions elle n’a pas de réponse, elle pourrait en poser en réunion publique mais là c’est trop dangereux y a tellement d’esprits chagrins, même dans les petites communes.
Certains mots sont utilisés pour être élu, comme ’’ transparence ’’ ’’concertation ’’ mais qui disparaissent dans le bilan.
Dans une commune quelle est la part des réalisations qui a seulement pour origine le Conseil Municipal ou la demande des habitants. Quand on retrouve dans beaucoup de communes les mêmes ralentisseurs, les mêmes chicanes, l’enfouissement des réseaux électriques, les maisons pour personnes âgées, les logements sociaux etc...

de gérer une commune

le ’’ métier ’’ de Maire devient de plus en plus technique, il est certes responsable mais il a une assurance, il peut s’appuyer sur les compétences des personnes qui composent les commissions à condition de les ouvrir au public.

Dans la vie professionnelle il y a de plus en plus de ’’reporting ’’ ( suivi de projets, bilans, compte rendus ) transposé à la Commune c’est ’’ la gestion communale participative

de voter

Dans une petite commune, tout le monde a une réputation et une notoriété plus ou moins justifiés.
Une liste électorale regroupe donc des candidats diversement appréciés des électeurs
Avec le scrutin de liste à la proportionnelle les candidats de fin de liste ont peu de chance d’être élus, donc l’électeur intelligent fera la part des choses.

A mon avis il faut élire celles ou ceux que l’on estime capable de gérer la commune dans l’intérêt général, et de considérer que 2 mandats successifs c’est assez, et ainsi éviter ’’ la grosse tête ’’
Changer pour voir peut être bénéfique